Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
www.belelaneditions.com
écrire et lire sans frontière
 

Les feuilles d’automne tombent, avec elles le sésame que tout hommes et femmes de lettres attendent impatiemment dans l'espoir de se voir attribuer le Graal. En effet, comme nous, lecteurs, savions qu'à chaque veille d’automne, combien il est important pour les acteurs de la chaîne du livre s'attachent aux chiffres, pour commencer, à peser, soupeser, évaluer la nouvelle rentrée littéraire ouverte chaque année de mi-août pour s'achever en octobre. Ses trois mois écoulés ont vu paraître 567 romans, dont 381 français – soit, à une quinzaine de titres près, la même chose que l’an dernier. Des nouveautés sur lesquelles éditeurs et libraires avaient misés beaucoup, dans l’espoir dynamiser les ventes. Et parmi lesquelles les lecteurs attentifs avaient le bonheur de retrouver nombre d’auteurs qui, il y a une décennie à peine, faisaient figure de voix nouvelles et prometteuses du paysage littéraire, et se sont imposés depuis lors comme nos contemporains capitaux. Après un long processus qui va de l'écriture à la promotion, le livre trouve son univers, place maintenant à la lumière, lumière des crépitement des caméras et des appareils photos autour des prix.

Un prix littéraire est une distinction remise pour une œuvre littéraire particulière par des institutions publiques ou privées, des associations, des académies, des fondations ou encore des personnes individuelles. La plupart des prix sont décernés annuellement et s'accompagnent de la remise d'une somme d'argent, d'une bourse ou encore d'un objet d'art. Les prix nombreux, environs 2600 prix en France. Ils sont classés dans les catégories « national » pour ne citer que quelques-uns, les plus prestigieux.

Prix Goncourt ; Prix Renaudot ; Prix Femina ; Prix Goncourt des lycéens ; Grand prix des lectrices de Elle ; Prix des maisons de la presse ; Prix Interallié ; Prix du livre Inter, Prix des libraires ; Prix du roman Fnac ; Prix Médicis et le Prix Littéraire 30 Millions d'Amis

 

les Prix Littéraire 2018  

Prix Goncourt

Leurs enfants après eux
Par Nicolas Mathieu

Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l'Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour tuer l'ennui, il décide de voler un canoë et d'aller voir ce qui se passe de l'autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite.

Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d'une vallée, d'une époque, de l'adolescence, le récit politique d'une jeunesse qui doit trouver sa voie…

 

Prix Renaudot

Le sillon

Par Valérie Manteau

"Je rêve de chats qui tombent des rambardes, d'adolescents aux yeux brillants qui surgissent au coin de la rue et tirent en pleine tête, de glissements de terrain emportant tout Cihangir dans le Bosphore, de ballerines funambules aux pieds cisaillés, je rêve que je marche sur les tuiles des toits d'Istanbul et qu'elles glissent et se décrochent. Mais toujours ta main me rattrape, juste au moment où je me réveille en plein vertige, les poings fermés, agrippée aux draps ; même si de plus en plus souvent au réveil tu n'es plus l

Prix Femina

Le lambeau

par Philippe Lançon

Lambeau, subst. masc. 1. Morceau d'étoffe, de papier, de matière souple, déchiré ou arraché, détaché du tout ou y attenant en partie. 2. Par analogie : morceau de chair ou de peau arrachée volontairement ou accidentellement. Lambeau sanglant ; lambeaux de chair et de sang. Juan, désespéré, le mordit à la joue, déchira un lambeau de chair qui découvrait sa mâchoire (Borel, Champavert, 1833, p. 55). 

3. Chirurgie : segment de parties molles conservées lors de l'amputation d'un membre pour recouvrir les parties osseuses et obtenir une cicatrice souple. Il ne restait plus après l'amputation qu'à…

Prix Fémina étranger

La neuvième heure

Par Alice McDermott

Jim, jeune homme aux grands yeux bleus qui a dû mal à se lever le matin, vient d'être congédié de son emploi aux chemins de fer. Il referme la porte derrière sa femme Annie qu'il a envoyée faire des courses, puis enroule soigneusement son pardessus "dans le sens de la longueur" pour le poser au pied de la porte. Quand Annie reviendra, elle manquera de faire sauter la maison entière en craquant une allumette dans l'appartement rempli de gaz. 
Malgré la fatigue et ses chevilles enflées, Soeur Saint-Sauveur, en chemin vers le couvent voisin après une journée à faire l'aumône, prend la relève de..
 

Prix Médicis

Idiotie

Par Pierre Guyotat

" Cet Idiotie, qui peut faire suite aux textes dits "autobiographiques" que j'ai publiés de 2007 à 2010 (Gallimard), traite de mon entrée, jadis, dans l'âge adulte, entre ma dix-neuvième et vingt-deuxième année, entre 1959 et 1962. J'y ai choisi ces épisodes en raison de leur retentissement en moi alors et des forces qui s'y manifestent : ma recherche du corps féminin, mon rapport conflictuel à ce qu'on nomme le "réel" , ma tension de tous les instants vers l'Art et vers plus grand que l'humain, ma pulsion de rébellion permanente : contre le père pourtant tellement aimé, contre l'autorité m... 

Grand Prix de l'Académie française

L'été des quatre rois. Juillet-août 1830

Par Camille Pascal

Ainsi commence L'Eté des quatre rois. Juillet-août 1830, la France a connu deux mois uniques dans son histoire avec la succession sur le trône de Charles X, Louis XIX, Henri V et Louis-Philippe. Dans cette fresque foisonnante, à l'écriture ciselée, tandis que le peuple de Paris s'enflamme, Hugo, Stendhal, Dumas, Lafayette, Thiers, Chateaubriand, la duchesse de Berry, Madame Royale assistent à l'effondrement d'un monde. 
Des "Trois Glorieuses" à l'avènement de la monarchie de Juillet, Camille Pascal nous plonge dans le roman vrai de la révolution de 1830.

 

la culture au programme
Vign_villetaneuseagre

 

20ème Printemps des Poètes les 19 et 20 mars 2016 avec la compagnie « Willy Danse Théâtre » à Argenteuil.

La compagnie « Willy Danse Théâtre » présente « Apollinaire/Zone » le 19 mars 2016 à 20h30 et le dimanche 20 mars 2016 à 16h.

 

Avec Sylvia Bongau, Evelyne Fort, Daniel Muret, Véronique Olivier.
Mise en voix : Gérard Noiret.
En première partie : l’atelier Chant du cœur, en clôture : Scène ouverte.

Le Temple, 26 rue du Temple à Argenteuil.

Willy Danse-Théâtre propose Un stage d’écriture avec Gérard Noiret le dimanche 20 mars 2016 de 10h à 13h 

Le 20ème siècle a amené la poésie à bouleverser ses moyens de représenter les hommes et les femmes. Le stage se propose de faire toucher du doigt un des nouveaux rapports de l’art et du monde.

Il se déroulera en 3 temps :
– 1h pour écrire dans « quelques sens » sinon dans tous les sens.
– 1h pour mettre en poème les résultats obtenus.
– 1h pour faire consoner ce poème avec un collage.
Il faudra donc que chacun amène des magazines, des vieilles photos personnelles, de la colle, du papier dessin et des ciseaux.

Réservations : willydt@aliceadsl.fr

Le Temple, 26 rue du Temple, Argenteuil.

 

En bref à Argenteuil

THÉÂTRE 

Entre épopée chevaleresque et réalité

Vendredi: 7 déc,-20h30 - Figuier blanc Argenteuil

dans les yeux, les moulins à vents sont des géants

à combattre, les auberges sont des châteaux, les

paysannes des princesses. Don Quichotte, personnage

intemporel de Cervantès, s'invente son monde chevaleresque 

pour échapper à sa réalité. Cruellement d'époque,

ce spectacle nous transporte. On y traverses plusieurs

épisodes avec ce personnage, résolu à combattre toutes

les injustices, et notamment celles que subissent le femmes.

 La mise en scène fougueuse et ingénieuse ne cesse de nous 

surprendre: Chaque objet et marionnette y a sa place définie, 

s'anime et se transforme. La vidéo, le jeu de lumière et de

fumigène, ou encore bricolage sonore, nous plongent dans

une aventure théâtrale flamboyante, où l'audace et l'intensité

côtoient une portée troublante d'humanité   

  

Table ronde

17 nov, (15h) médiathèque E.-Triolet & Aragon:

"l'information à l'heure de l'internet",

Rencontre animée par A. Borrel (maître

de conférence à l'université Paris-

Est Créteil) avec Bérengère Lepetit

(Le Parisien), Perrine Mouterde

(lemonde.fr) et Yann Guègan

(Freelance). Infos 01 34 23 41 86.

 

Formation théâtre

L'actrice  Souad Amidou propose 

cours et ateliers: le lundi (11h-17h),

pour amateur de bon niveau. 

En vue de casting ou besoins 

particuliers; le jeudi (19h-21h30), 

pour adultes amateurs et jeunes en 

formation, en vue de la création 

d'une troupe de théâtre, rdv théâtre

Maurice-Souchon, rue Yves-Farge. 

Quant aux enfants, ils seront

accueillis le mercredi (14h-16h),

à la MQ Orgemont.

Infos: 01 39 47 51 64.  



copyright © 2014-2015 Belelan Editions
Créer un site avec WebSelf